FDM n° 665, mai 2018

Documents joints : 
Publié le : 04/05/2018

 

Former des maîtres n° 665 (mai 2018)

DOSSIER : « Le triste “nouveau monde” de l’éducation »

En quoi le « nouveau monde » de l’éducation annoncé par l’actuel ministre de l’Éducation nationale, dans ses apparitions très médiatiques, relève-t-il de la rupture ou du changement ? La question mérite d’être posée tant les « nouveautés » promises sont pour le moins anciennes – la résurgence de la méthode syllabique par exemple, comme panacée aux difficultés de l’apprentissage de la lecture. C’est à ces nouveautés, très étonnantes pour certaines, que ce dossier est consacré, en commençant par décrire la « méthode » (et son discours) : afficher des concertations pour mieux évacuer le dialogue... et justifier des décisions prises antérieurement. Ce qui frappe, également, c’est la convocation biaisée des experts, évacuant des pans entiers de la recherche en éducation, au profit d’auteurs ou d’acteurs providentiels. D’une manière générale et même particulière, ce sont les apports de la recherche en didactique qui sont évacués, et l’enseignement qui est réduit, comme pour les mathématiques par exemple, au « développement de principes simplistes ou encore de préconisations de bon sens. » Pareillement pour la maternelle, où le « climat de confiance » demeurera vain et la bienveillance un mot creux s’ils ne sont pas le fondement pour proposer des situations d’apprentissage. Contre ces mythes et ces opinions que l’on veut nous faire prendre pour de la « vraie science », la vigilance et l’action critiques s’imposent plus que jamais.